Nom Mestral,  de
Prénom Henri  Georges    
Sexe masculin  /  männlich  /  maschile
Lieu  de  naissance Aubonne  (VD)
Lieu  de  décès Aubonne  (VD)
Année  de  naissance 1770
Année  de  décès 1849
Profession militaire
Confession réformée  /  reformiert  /  riformata
Lieux  d'activité Aubonne  (VD),  Lausanne,  Edimbourg
Siècle 18
Données  biographiques Fils  de  Charles  Albert,  seigneur  de  Lavigny  et  de  Dizy,  et  d'Elisabeth  Sophie  Guiguer.  Il  épouse  Marie  Susanne  de  M.,  sa  cousine  germaine,  fille  d'Henri  Albert,  seigneur  d'Arruffens.  Il  fait  des  études  à  l'université  d'Edimbourg  entre  1787  et  1789.  En  1793,  il  devient  capitaine  d'une  compagnie  de  chasseurs  carabiniers  et  il  occupe  le  château  de  Lucens  au  nom  du  gouvernement  bernois  lors  de  la  révolution  de  1798.  Il  est  également  lieutenant-colonel  dans  l'armée  fédérale  (1815).  En  1817,  il  adresse  une  réclamation  à  la  Diète  au  sujet  de  l'indemnisation  des  propriétaires  de  lods  non  bernois.
Titre Journal  de  mes  Voyages.
Genre  /  Art
Récit  de  voyage  /  Reisebericht  /  Relazione  di  viaggio
Détails  du  genre
Période  de  rédaction
Période  couverte 1  mai-8  décembre  1790
Nature  /  Langue manuscrit,  français
Collation cahier,  12  x  19  cm,  167  p.
Contenu Le  récit  commence  lorsque  le  scripteur  s'apprête  à  quitter  l'Écosse  avec  son  frère.  S'il  se  réjouit  de  ce  voyage  de  retour  qui  va  lui  permettre  de  retrouver  ses  parents,  il  regrette  tout  de  même  de  quitter  Édimbourg  et,  surtout,  les  amis  qu'il  s'y  est  fait.  Il  décrit  les  paysages  sur  sa  route,  les  situations  des  villes  et  des  villages  traversés,  en  donnant  quelques  informations  historiques  et  économiques,  les  monuments  culturels  et  les  manufactures  (fabrique  de  faïence  de  Wedgwood)  visités.  Il  mentionne  les  auberges  dans  lesquelles  il  loge  ou  les  personnes  qui  l'hébergent.  Il  retrouve  aussi  sur  sa  route,  près  de  Halifax,  des  amis  chez  qui  il  a  séjourné  durant  quatre  mois,  deux  ans  auparavant.  S'ensuivent  des  fragments  de  récits  de  voyages  à  Bruxelles  (en  1789),  à  Vienne,  en  Suisse  et  en  Allemagne  (en  1790).
Quelques  dessins  de  personnages  (costume  d'un  étudiant  de  l'université  d'Oxford,  laitière  hollandaise)  sont  intercalés  dans  le  texte.
Lieu  de  dépôt ACV
Cote P  de  Mestral  I  68/535
Documents
Transcription
Autorisation
Édition(s)
Littérature  secondaire
Sources  annexes
Documents  liés