Nom Gautier
Prénom (1)  Françoise  Marie  Antoinette    (2)  François    
Sexe féminin/masculin  /  weiblich/männlich  /  maschile/femminile
Lieu  de  naissance (1)  Genève  /  (2)  Genève
Lieu  de  décès (1)  Genève  /  (2)  Genève
Année  de  naissance (1)  1769  /  (2)  1755
Année  de  décès (1)  1849  /  (2)  1828
Profession conseiller
Confession réformée  /  reformiert  /  riformata
Lieux  d'activité Genève
Siècle 18  /  19
Données  biographiques (1)  Fille  de  Jean  de  Tournes  et  de  Judith  Rilliet.

(2)  Fils  de  Jean-Jacques  Gautier  et  de  Marie-Renée,  fille  d'André  Mollet,  il  épouse,  en  1792,    la  fille  de  Jean  de  Tournes  et  de  Judith  Rillet.  Ils  ont  quatre  enfants,  Jean-Alfred  Gautier  (1793),  Jean-Antoine  Charles  (1795),  Adelaïde  (1797)  et  Constance  1800).  François  fit  un  apprentissage  dans  le  commerce  à  Marseille. 

Le  journal  concerne  Jean-Alfred  Gautier,  né  en  1793  et  mort  en  1881,  qui  devient  docteur  en  philosophie  et  professeur  honoraire  d'astronomie  et  de  mathématiques  à  l'académie  de  Genève. 
Titre Journal  d'Alfred  1793
Genre  /  Art
Journal  /  Tagebuch  /  Diario
Détails  du  genre Journal  d'éducation
Période  de  rédaction 1793-1802
Période  couverte 1793-1802
Nature  /  Langue manuscrit,  français
Collation un  cahier  recouvert  d'une  couverture  en  parchemin,  19  x  28.3  cm,  plusieurs  pages  ont  été  soigneusement  découpées,  1/4  du  cahier  est  écrit,  soit  26  folios
Contenu Ecrit  par  sa  mère  et  par  son  père,  le  journal  enregistre  les  progrès  et  le  développement  d'Alfred,  fils  aîné  de  Marie  et  François  Gautier.  Le  journal  ne  comporte  pas  d'entrées  datées  mais  l'âge  du  garçon  donne  les  indications  temporelles  des  notices.  La  mère  est  la  rédactrice  principale.  Le  père  ajoute  des  notices  marginales  ou  prend  la  main,  parfois,  dans  le  texte  principal.  La  santé  de  l'enfant,  son  développement  et  son  caractère  sont  l'objet  de  l'attention  des  parents.  Le  journal  se  concentre  petit  à  petit  sur  l'éducation  du  garçon.  La  dernière  entrée  est  datée  du  2  juin  1802  alors  qu'Alfred  est  âgé  de  8  ans.  Elle  s'achève  sur  un  souhait  que  la  mère  adresse  à  Dieu  afin  qu'il  bénisse  leurs  soins  et  les  dispositions  d'Alfred  souhaitant  qu'il  devienne  "un  honnête  homme". 
Lieu  de  dépôt AEG
Cote Archives  privée  62  (famille  Gautier)  43  D  XIX  b1
Documents
Transcription
Autorisation
Édition(s)
Littérature  secondaire Moret  Petrini,  Sylvie,  Pratiques  éducatives  familiales  et  écriture  du  for  privé  en  Suisse  romande,  Rennes,  Presses  universitaires  de  Rennes  (à  paraître).

Moret  Petrini,  Sylvie,  «  La  plume,  objet  d'affirmation  de  la  mère-éducatrice  ».  in  :    Tosato-Rigo,  Danièle  (dir.),  Etudes  de  lettres.  «  Appel  à  témoins.  Egodocuments  et  pratiques  sociales  (XVIe  -  début  XIXe  siècles)  »,  2016,  p.  87-112.

Sources  annexes
Documents  liés Journal  de  Charles  (1795-1802)